Chut, c’est la fête à la Sard’in !

sardin' christelle

Chut c’est encore un secret …

Depuis quelques semaines une Sard’In pas comme les autres fait des siennes du côté du Vieux Port, au coeur même de la rue de la Coutellerie.

Une Sard’In joueuse qui frétille, qui agite sa petite queue, qui fait de l’oeil rond aux passants lovée dans sa boite au milieu de saveurs du marché ou entrain de sauter joyeusement sur son grill pour défiler dans vos assiettes …

Car oui,  il vient de s’ouvrir le bar le plus insolite de Marseille, le 1er bar à sardine au monde imaginé par un chef vraiment pas comme les autres Anthony Germani.

Une nouvelle adresse resto, épicerie fine, bar à vins en l’honneur du petit poisson et de ses amis ouverte toute la journée et dont Chutmonsecret vous dévoile  ses secrets !

C’est l’histoire d’une jeune chef passionné qui après avoir officié dans les plus belles cuisines du sud (Le Mas du Soleil, L’Oustau de Baumanière, La Maison) et parisiennes (L’Atelier de Robuchon, le Kong, Le Mini Palais et l’Arc) avait une seule envie celle de retrouver sa mer marseillaise, sa terre d’origine pour imaginer un lieu unique qui ressemblerait à la cuisine qu’il affectionne depuis toujours.

C’est ainsi qu’est né l’idée folle de créer un bar (dans la cité où la fameuse sardine a bouché son port)  en l’honneur de cette dame un brin agitée du bocal mais savoureuse à souhait pour les plus grands connaisseurs.

Un lieu dédié à ce monoproduit mais préparé, cuisiné dans les règles de l’art de ce que lui a transmis l’un de ses grands maîtres :  Joel Robuchon. Celui de la cuisine technique et classique mais toujours dans le respect du produit, celui des choses bien posées, dans la simplicité et le goût des vraies saveurs du produit d’origine.

Une épicerie avec ses conserveries haut de gamme, ses produits fins et ses sardines du monde entier (de Grèce ou de Sardaigne, du Maroc en Espagne jusqu’au Portugal). Chacune sélectionnée par Anthony dans des petits ateliers ou des grandes maisons réputées pour leur goût unique et le respect des techniques de la pêche et de l’environnement.

A leurs côtés des conserves de morue, de corail d’oursin, de ventrèche, de chipironès que le chef revisite avec les produits de saison et du marché.

Soudain  les boîtes  exposées  sur l’étagère se transforment  devenant un petit beignet de sardine sur son panisse, sésame et origan, une sardine de 4 ans d’âge avec sa sauce pescadou et kimchy, une sardine à la brousse du Rove et reine-claude ou encore son cabillaud confit  avec sa poutargue et son concassé de tomates accompagné de  beurre demi-sel et de belles tranches de pain croustillantes  de la boulangerie Saint Victor et Maison Saint Honoré.

Des petits plats à déguster absolument avec l’objet culte du lieu : La fameuse pince à sardine utilisée dans les restaurants gastronomiques.

Les plus gourmands craqueront pour les burgers de sardine sauce tartare et tranche de provolone italien accompagné d’un verre de rosé bien frais de la belle cave à vin ou les beignets de sard’in & chips à emporter lors d’une visite du quartier du Panier.

Prochainement ouvrira une salle à l’étage pour les premiers frimas de l’hiver avec quelques tables et une incroyable cave à sardines haut de gamme (de 5 à 15 ans d’âge) à déguster avec des copeaux de truffes et des vins de garde sélectionnés spécialement par le sommelier parisien de renom François Lejeune.

Sard’In Marseille – 32 rue Coutellerie – Marseille 2ème – 04 91 91 70 77 – Ouvert du mardi au  samedi 9h30 à 23h (non stop) – Restauration sur place ou à emporter – Beignets le midi 7 euros / le soir 9 euros.

sardin' sardine

le chef sardin'

sardin' et vins

sardin' marseille

boite à sardines

IMG_8792

35 likes
Donnez votre avis

2 Comments

  • MiamLesBonnesSardines
    septembre 23, 2015

    Désolé les gars, mais depuis des lustres ça existe en pologne.
    Ya un fameux bar à varsovie ou a n’importe quelle heure du jour ou de la nuit tu peux prendre des shots de vodka avec des sardines sur du pain beurré.
    En espérant que vos prix seront marseillais !

  • Gordon-Morieux
    novembre 6, 2016

    Parisienne, Marseillaise d’adoption, je suis friante de toute bonne adresse insolite…

Leave a Reply

[an error occurred while processing this directive]