Chut … L’expérience « La Mercerie » cousue d’un fil savoureux et gourmand !

Chut … L’expérience « La Mercerie » cousue d’un fil savoureux et gourmand !

Chut … Il y a quelques semaines Chutmonsecret vous annonçait déjà l’ouverture de La Mercerie dans le quartier bouillonnant de Noailles  (lire l’article ici)

Aujourd’hui c’est la merveilleuse expérience culinaire, vécue les yeux dans les yeux, avec les recettes du chef britannique  Harry Cummins et de ses deux aventurières nomades Laura Vidal et Julia Mitton qui va vous être contée …

Des sourires qui enveloppent le lieu, des curieux qui depuis 3 semaines ne cessent d’appeler pour réserver et avoir la chance de pouvoir manger au comptoir pour regarder le ballet des mains du chef et de sa brigade, des odeurs allechantes qui parfument l’espace, des bons vins qui trinquent et dévoilent leur robe et ce supplément d’âme qui s’en dégage et qui semble avoir voulu garder toute la générosité de cette ancienne mercerie marseillaise.

Que ce soit le midi ou le soir et encore plus le dimanche quand on peut prendre le temps de prendre le temps il est bon de venir y broder des souvenirs de fils gourmands.

Le petit plus est, il faut l’avouer, de pouvoir manger sur le long comptoir en bois pour regarder avec quelle précision Harry scénographie chacun de ses plats aussi beaux dans l’assiette que délicats en bouche.

Des recettes imaginées, chaque semaine selon les produits des petits paysans, cuisinés sur des notes végetales, des couleurs comme un tableau (Harry aime l’art !), des poissons à basse température, une viande cuite au charbon de bois dans le « Big Green Egg », inspiré du mode de cuisson traditionnel asiatique Kamado.

Une partition sur des notes de soupe d’épinard, oeuf parfait, pan gratato à l’anchois en entrée ou encore sur celles d’un merlu de ligne, sauce XO, navet, ventrêche de noir de Bigorre accompagnés des vins vivants et natures sélectionnés spécialement par Laura, la Sommelière pétillante dans sa belle cave à vins (avec une très belle gamme de vins de la Région Languedoc Roussillon).

On prend le temps de profiter de ce film  qui défile, on ne manque pas de croquer à pleines dents dans le pain croustillant de la maison, cuit le matin même dans le four à bois avec une farine bio (que l’on pourra bientôt pré-commander) et on a un coup de coeur pour la superbe vaisselle imaginée en duo par Harry et son ami arlésien céramiste-potier Jeff Rogers (des pièces uniques pour le restaurant).

Pour les plus gourmands ne manquez pas de déguster le dessert signature du chef … sa crème citron, crème glacée meringue brûlée imaginée lors d’un évènement pop up à Fez, réalisé en écho à l’installation de l’artiste japonaise invitée à cette occasion (on vous l’a dit Harry aime terriblement l’art !).

Chut … Prochainement Julia, qui est aussi professeur de Yoga, donnera des cours dans le quartier qu’ils affectionnent tous tant.  Celui où la toute première fois, quand leur amie Julia Sammut (Epicerie L’ Idéal), leur a fait découvrir ses secrets,  Laura a eu les yeux qui brillent devant la vitrine de « la Mercerie » et a crié « C’est elle que l’on veut ! »

Un nouveau voyage pour ce sacré trio et un très beau pour nous … Mais, chut vous le savez, ceci est un secret !

La Mercerie –  9 Cours Saint-Louis 13001 Marseille –  04 91 06 18 44 – Ouvert mercredi au dimanche midi et du mercredi au samedi soir  – 10 places au comptoir – 32 en salle 
 Menu midi: 21 € (entrée-plat) – 26 € (entrée-plat-dessert) / Menu unique soir 39 € (même menu que le midi en plusieurs déclinaisons) / Vin verre 4 € – 9€

 

 

11 likes
Donnez votre avis

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *