Chut … Otto dévoile tous ses nouveaux secrets !

Par 2 mars 2017 1 No tags

A peine obtenu le Bib gourmand du Gault et Millau, le restaurant Otto  baissait le rideau.

Heureusement, c’était juste le temps d’effectuer une grande beauté en cuisine, qui va donner des ailes au chef, Jean-Philippe Balland.

Otto a réouvert, depuis peu, pour le bonheur des gourmands !

Dans sa déco rétro qui mêle banquettes en cuir brun, suspensions vintage et carrelages lustrés, sous la verrière qui donne sur la rue Edouard Herriot, ce repaire gourmand va plus que jamais affoler nos papilles.

Nouveau matériel (salle insonorisée) et aussi nouvelles inspirations, Otto affirme plus que jamais son penchant pour la gastronomie italienne.

Même si les assiettes illustrent toujours différentes saveurs de Méditerranée, Otto souhaite répondre au plus près aux attentes de la clientèle, dont les papilles s’affolent quand il s’agit de la Dolce vita.

Qu’à cela ne tienne, Pierre Antoine Denis, le propriétaire toujours aussi passionné, a emmené son équipe en virée gourmande en Italie.

Direction Naples, Rome, Bologne, afin de s’imprégner des gouts et des régions. Et ils reviennent avec de délicieuses envies pour combler nos papilles !

Grâce à une nouvelle machine à pates, comme celle de La Cantinetta, l’autre adresse tout aussi connue, de Pierre Antoine Denis, des assiettes de fines « Tagiarin » au beurre de sauge, taglierinis et autres papardelles se préparent….

Et les raviolis maison qui nous donnent déjà l’eau à la bouche ! Ces pâtes de haute volée seront confectionnées avec de la farine bio du Piémont, la Mulino Marino.

Il faut s’attendre aussi à se régaler avec les ragouts de bœuf à la polenta, la poitrine de veau braisée… Otto se fournit en viandes fondantes auprès de la Boucherie Bec, une référence à Marseille.

Comme toujours, Pierre Antoine Denis privilégie des ingrédients de toute première qualité.

Un dernier plat pour finir de se damner ? Les linguine alla Vongole, aux palourdes sauvages de Camargue.

Sans oublier le parmesan, Azienda 3084 Calestano 30 mois d’affinage, qui rafle toutes les récompenses internationales….

Mais Otto pense aussi à notre ligne et propose des salades colorées à base de légumes bios ultra-frais et des poissons vapeur.

Les desserts, comme la glace fior di latte et le sorbet citron sont toujours à la carte, ainsi que la fameuse Panacotta. On y court !

Otto – 150 Rue Jean Mermoz, 13008 Marseille –  Entrée : 7€-13€, plats : 14€-25€, desserts : 6.5€. 150, Rue Jean Mermoz, 13008 Marseille Tél : 04 91 71 16 52

Amandine Place

 

15 likes
Donnez votre avis

1 Comment

  • Micheli
    mars 2, 2017

    Une adresse incontournable , toute les saveurs de l Italie dans votre assiette , accueil et service au top ………. viva Otto

Leave a Reply

[an error occurred while processing this directive]