Une nuit au Grand hôtel Henri à l’Isle sur la Sorgue

Par 24 octobre 2016 0 No tags

une-grand-hotel-good

Chut … C’est dans la Cité des Antiquaires que se cache cette perle secrète chargée d’histoire prête à transporter ses visiteurs, pour un beau voyage, le temps d’une évasion partagée à l’Isle-Sur-La-Sorgue.

Un établissement mythique dans la ville, aux portes du Parc Naturel Régional du Lubéron,  dont le coeur a commencé à battre il y a 230 ans, en 1785.

Une histoire de famille depuis plusieurs générations, une adresse emblématique qui, en 2015, s’est fait une toute nouvelle beauté raffinée « à la française » sous l’impulsion de ses nouveaux propriétaires et amis Julien Toppin & Marco De Almeida.

Bienvenue au Grand Hôtel Henri, un hôtel **** avec ses 17 chambres, son majestueux escalier du XIXème siècle en marbre de Carrare, son style Napoléon III, sa magnifique verrière qui illumine le lieu …

Le Grand Hotel Henri et Son histoire

C’est l’histoire d’un hôtel né en 1785 … Tout d’abord « Hôtel de Chartres », il devient vers 1900 « l’hôtel Pétrarque et Laure ».

C’est en 1969 que le grand-père de Julien Toppin, Henri Toppin rachète l’établissement qu’il transforme en l’un des lieux emblématiques de la ville. En 1989 son fils Jack reprend le flambeau avant que Julien vienne poursuivre cette belle histoire en 2015.

Une histoire de famille depuis 3 générations mais aussi d’amitié puisque c’est avec sa femme Manon et son ami de longue date Marco que le trio décide de donner un nouveau souffle au lieu avec ce seul désir continuer à faire vivre les mots de son grand-père « où que le client aille il doit se passer quelque chose d’unique » et « faire que cet hôtel qui a été mythique redevienne mythique ».

Chut … Picasso, Brigitte Bardot, Inès de la Fréssange, Johnny Depp y ont dormi un jour … Et si c’était votre tour ?

Après un an de travaux incroyables les 1200m2 de l’établissement dévoilent, aujourd’hui, toute la beauté du lieu avec ses hauteurs de plafond, ses pièces imaginées comme des mises en scène, ses objets chinés auprès des antiquaires de la ville, ses peintures murales magnifiques, ses miroirs, ses tableaux qui contribuent à l’atmosphère du lieu et à son identité si personnelle.

hotel

10-suite

Une si jolie chambre poudrée

17 chambres … Pas une de plus pour créer cette ambiance intimiste et préservée pour chaque client de l’hôtel.

Des chambres avec de belles hauteurs de plafond, une moquette au sol moelleuse, une literie exquise, ses notes poudrées pour envelopper le sommeil des voyageurs et ses petites touches d’attention que l’on affectionne comme les produits cosmétiques du parfumeur chic Annick Goutal dont le Grand Hôtel Henri est le tout premier à les diffuser en France.

Ici le soleil aime venir pénétrer dans la pièce dans la journée et habiller la chambre de lumière. Un véritable cocon pour une nuit raffinée …

room1

room-2

room-3

Le salon pour un temps de lecture 

Se sentir comme chez soi. Avoir l’impression de ne plus être vraiment dans cette époque folle et rythmée, faire un voyage dans le passé entouré d’objets qui racontent une histoire et prendre du temps pour soi dans ce salon boudoir.

Ici les beaux livres d’art sont à la disposition des clients pour un moment de lecture et les oeuvres d’art et peintures veillent sur les rêveries des invités.

 

salon

salon-2

Apéritif ou Goûter dans le bar de l’Hôtel

Ce qu’il y a de magique quand l’été s’en va et qu’il laisse place à l’automne et l’hiver c’est que l’on sait que l’on va pouvoir venir se lover dans les clubs moelleux des années 20 de l’hôtel pour déguster un thé chaud à l’heure du goûter ou un cocktail le soir en écoutant du jazz.

Pas besoin d’être client de l’hôtel pour avoir accès au bar d’époque comme dans un vieux film de « Casablanca ».

Tout le monde est le bienvenu pour venir déguster, le soir, les incroyables cocktails maison (24 cocktails à la carte – 10 à 12 euros), des liqueurs de fruits de la région, une bière de La Cigale pour la touche provençale ou pour les plus puristes, connaisseurs les incroyables armagnacs d’exception (en exclusivité au Grand Hotel Henri !) de Francis Darroze (le frère de la chef étoilée Hélène Darroze) à sélectionner parmi les bouteilles de son année de naissance (de 1966 à 1980).

L’après-midi, quand les premiers frimas de l’hiver pointent le bout de leur nez rien de mieux que de venir y boire un thé ou une infusion bio de chez Florel (Chutmonsecret vous dévoilera tous ses secrets très bientôt) tout en dégustant un gâteau ou un cake maison.

Cocktail 10 à 12 euros – sans alcool 8 euros – 

 

cocktail

bar

salon-aperitif

A l’heure du diner au Petit Henri

Comme chaque pièce et espace de cet hôtel 4 étoiles, la salle de restaurant du Petit Henri dévoile des touches de raffinement dès que l’on y entre.

Une cheminée centenaire en son coeur pour accompagner le déjeuner et le diner des convives avec le craquement du feu de bois  et un art de la table « à la française » pensé avec goût jusqu’au moindre détail.

Comme René Char, l’enfant du pays c’est avec une vraie poésie que le chef Olivier Bouzon raconte une histoire … l’histoire culinaire de ses plats et de ce chef qui a travaillé pour de grandes maisons.

Après être parti à Paris dans des étoilés puis avoir été second et chef à La Bastides de Gordes (5 étoiles au coeur du Lubéron), c’est au Petit Henri qu’il officie avec sa brigade et compose sa partition sur des tonalités provençales et méditerranéennes.

Une « cuisine simple et épurée » comme il aime le dire axée sur les produits provençaux et régionaux de saison qu’il accompagne de jus,  d’infusions, d’aromats et de senteurs qui donnent toute l’expression.

Une ode, une ballade, un sonnet semi-gastronomique sur des notes de carré d’agneau du coin fumé aux herbes (présenté dans sa marmite avant le service pour humer tous les parfums), son incroyable foie gras maison avec ses radis au vinaigre et ses betteraves crues et cuites, son coeur de cabillaud poêlé concassé aux tomates, câpres et son beurre battu à l’anis.

Avant de finir le repas par une des douceurs du pâtissier vauclusien Rodolphe Jeannot dont le labo est à l’Isle-sur-La-Sorgue (3 fois champion : Meilleur Macaron de France)

Le Petit Henri – ouvert tous les jours midi (12h à 14h) et soir  (fermé le lundi et mardi en octobre) . 54 couverts intérieur. Terrasse extérieur près de la fontaine dès les beaux jours. Menu inspiration du soir 41 euros – Menu du midi 26 euros (entrée + plat ou plat + dessert) – 32 euros (entrée + plat + dessert) –  Menu déjeuner des antiquaires le dimanche. Réservation conseillée au 04 90 38 10 52.

restaurant

provence

dessert

Le petit déjeuner du matin … 

… 

 

jardin

petit-dejeuner

breakfast

Fin de ce beau Week-end

..

Le week-end se termine mais Chutmonsecret vous réserve une jolie suite à cette histoire avec prochainement un City Guide sur l’Isle-Sur-La- Sorgue avec toutes ses petites adresses  pour vous donner envie de vite partir vous évader le temps d’un week-end en amoureux dans cette belle Cité qui, en quelques années, a vu fleurir de très jolis secrets à partager.

..;

Grand Hôtel Henri 

1 Cours René Char 

84800 Isle sur La Sorgue 

04 90 38 10 52 

elodie-isle-sur-sorgues

23 likes
Donnez votre avis

No Comments Yet.

Leave a Reply

[an error occurred while processing this directive]