« LE BOBOLIVO » … et ses fameuses soirées du MARDI SOIR !

Par 19 avril 2011 0 No tags

Tous les marseillais connaissent LE BOBOLIVO ! Plus qu’un lieu, une véritable institution marseillaise au coeur du Panier qui a fait longtemps parler d’elle  grâce à un certain mister Bobzilla  (figure emblematique de la planète mars). Depuis quelques mois le lieu a changé de propriétaire, s’est refait une petite beauté et a donné un nouvel élan festif à cet établissement bien aimé ! Aux commandes du Bobolivo, Julien Pauly et son chef Romain Carroué, dans les assiettes une cuisine de bistrot pleine de surprises gustatives et surtout des mardis insolites et décalés. Chaque mardi c’est la fête aux « Bobolivettes » (dès 19h) pour les tables « only girls » exclusivement entre filles, happy-hour pour les demoiselles (caïpi, daïkiri, coupette … 5.5 euros au lieu de 8), et découverte du cocktail maison « Mojito framboises fraiches » ! Pâtissier de coeur et de goût, Julien concocte aussi, chaque mardi, « son dessert surprise » dont le nom et les saveurs ne seront dévoilées qu’au dernier moment. Petite cerise sur le gâteau gourmand, LE BOBOLIVO nouvelle version est aussi ouvert le dimanche pour une pause salée sous le soleil dominical. Mardi 17 avril toute l’équipe met LA MAIN AU PANIER avec son happy soirée  ! Apéro « fresh for crisis money » pour tous les boboliviens en goguette (baisse des prix et montée de température ambiante : 2 euros le pastis, 2.5 le vin, 2 euros les shooters …) et DJ set avec Jacques Sindt dès 22h (funk, electro, minimal).  

29 rue Caisserie – Marseille 2eme. Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 14h30 – mard au sam de 19h30 à 22h. Menu dejeuner 13.50 euros. A découvrir le fameux « burger maison » !

chut un ciné … ET SOUDAIN TOUT LE MONDE ME MANQUE

Par 19 avril 2011 0 No tags

Chutmonsecret aime le cinéma dans tous ses états ! Alors,  rien que pour vous, votre petit blog s’en ira régulièrement aux avant- premières, projection et conférences de presse afin de vous donner un avant goût des toutes nouvelles productions cinématographiques « made in frenchy« . Début de ce voyage, sur grand écran, avec le second film de Jennifer Devoldere « ET SOUDAIN TOUT LE MONDE ME MANQUE » (sortie  20/04 – bande annonce ici – 1h38).

Une comédie dramatique ponctuée de touches fraîches et légères, un voyage au coeur d’une famille recomposée qui a dû mal à se comprendre, s’entendre, se retrouver… L »histoire d’une relation père-fille souvent (trop) compliquée, la difficulté à exprimer ses sentiments … jusqu’à ce que l’on se rende compte, un matin, que « soudain tout le monde nous manque« .

L’histoire du film : La famille c’est compliquée !  Surtout quand Eli (Michel Blanc) 60 ans annonce à ses deux grandes filles, Justine (Mélanie Laurent) et Dom (Géraldine Nakache) qu’il attend un 3ème enfant de sa nouvelle compagne. Une nouvelle annoncée, comme un cheveux dans la soupe,  le jour de l’anniversaire du paternel juif et qui va ébranler les deux soeurs qui naviguent entre échecs amoureux et projet d’adoption interminable. Pourtant, Eli, père gauche en sentiments, essaye de se rapprocher de Justine en se liant d’amitié, à son insu, avec tous ses ex (Manu Payet). Une stratégie qui ne va pas forcément aider le rapprochement entre ces deux êtres qui s’aiment mais ne savent plus vraiment comment se le dire…

Une jolie petite comédie sentimentale, des acteurs touchants, une musique qui y joue un véritable  3ème rôle, un film choral attachant,  à voir (forcément) en famille … 

photo : avant première du film au cinéma le Cézanne à Aix – Manu Payet et la réalisatrice Jennifer Devoldere

[an error occurred while processing this directive]