Le Grand Hôtel Beauvau & ses nouveaux secrets …

une-grand-hote-beauvau

Chut … Et si cette semaine vous partiez pour un beau voyage ? Et si, le temps d’une nuit  vous vous envoliez pour une escale confidentielle, hors du temps ?

Une belle histoire contée, au fil des pages, comme celles parcourues par les plus grands écrivains qui ont fait rayonner l’âme de cet hôtel**** chargé d’histoire qui a fêté ses 200 ans, cette année.

« 1816-2016 », voilà deux siècles que Le Grand Hôtel Beauvau pose son regard sur cette vue unique, panoramique du Vieux Port et de son Quai de La Fraternité.

Pour fêter cet anniversaire particulier le lieu a choisi de se faire une beauté « secret d’en haut, rayon, divin emblème » comme aimait l’écrire Lamartine qui séjourna dans cet hôtel.

Des secrets de décor « contemporel » à la fois contemporain et intemporel avec ses nouveaux projets pour une « escale marseillaise » à partager tout au long de l’année.

Lieu emblématique connu de tous les marseillais, Le Grand Hôtel Beauvau vient de dévoiler son nouveau décor composé par l’architecte Céline Moscheni-Tournaire et dirigé par David Bynau.

Un hôtel 4 étoiles qui a su garder son charme d’antan, son esprit authentique dans une atmosphère contemporaine chic laissant chaque voyageur interpréter ses « mémorables moments d’escale ».

Une escale méditerranéenne à vivre le temps d’une nuit, d’une soirée autour d’un cocktail, d’un rhum de 1800 ou d’un petit-déjeuner vue mer comme les aimaient  Chopin, Lamartine, Cocteau, Simone de Beauvoir et même Serge Gainsbourg.

 

….

Le Lobby comme dans un bateau

Tout commence par une arrivée côté terre  (rue Beauvau) avec une entrée sur son lobby comme un premier pas pour ce voyage discret.

Un tout nouveau lobby réinventé avec ses matières inspirées des élégants bateaux de croisières, des beaux rivas où noyer, matières naturelles, lin et bois se dévoilent dans une ambiance tamisée propice à la détente et à la lecture.

Les bougies parfumées de l’hôtel  (exquises bougies  coup de coeur de Chutmonsecret !) et les deux petites cheminées design en cailloux blancs qui crépitent doucement enveloppent le lieu où les amateurs de spiritueux prennent le temps de déguster un verre de cognac à l’Honesty Bar.

Une douce arrivée à  « Marseille, on y marche à l’aise, on respire content » comme aime l’écrire Flaubert sur l’un des murs bleutés …

 

hall

salon

new-york-times

La Suite Georges Sand au 7ème étage 

Chut … C’est au dernier étage de l’hôtel que se trouvent les 2 suites terrasse, véritables havre de paix au coeur de la ville.

C’est dans la Suite Georges Sand que Chutmonsecret a eu le plaisir de passer la nuit avec ce bonheur de découvrir cette vue panoramique sur la ville scintillante et le port illuminé.

Une évasion noctambule provoquant « Un Certain Sourire » comme aimait l’écrire Françoise Sagan.

Entouré de livres imaginaires (peut-être ceux lus par Sand & Chopin qui y vécurent)  et de notes turquoises comme la mer on s’endort dans ce lieu chargé d’histoire, dans la chambre 702, sous le regard bienveillant de Notre Dame de La Garde.

(chut … prochainement la gamme cosmétique l’Occitane en Provence viendra faire des bulles dans la salle de bain des 73 chambres & suites du Grand Hôtel Beauvau).

 

la-suite

salle-de-bain

le-salon

georges-sand

Le Bar confidentiel  « Le Beauvau »

Chut … C’est l’une des adresses confidentielles de Marseille adorée de Chutmonsecret avec sa vue imprenable sur le lacydon. Une adresse secrète idéale pour venir prendre un verre en toute intimité.

Un bar feutré,  avec son mobilier contemporain élégant et ses alcôves propices à la discrétion et au chuchotement.

Un bar entièrement réaménagé , cette année, dans des tons de bleu nuit et de crème où l’on aime venir savourer un cocktail maison raffiné, un verre de vin de domaines vinicoles de la région ou découvrir la toute nouvelle gamme de rhums d’exception « 1800 » de Ferroni (mais chut, c’est encore un secret). Le tout en dégustant les toutes nouvelles assiettes « finger food » à grignoter, inspirées de la méditerranée et de la Provence.

Le décor parfait d’un premier chapitre, d’un roman qui s’ouvre au public et visiteurs extérieurs  dès 16h jusqu’aux douze coups de minuit.

Un rendez-vous particulier, face à une vue en arche digne d’une carte postale. Comme si on partait pour une croisière avec ces lumières différentes le matin sur la Criée ou le soir sur l’eau qui scintille, miroir de la ville.

Chutmonsecret a eu un coup de coeur pour les fameux casiers individuels (historiques dans cet hôtel) avec leur clef dorée pour que chaque client puisse conserver sa bouteille préférée parmi la gamme de spiritueux proposée à la carte et prendre le temps de la déguster …

Bar ouvert au public extérieur de 16h à minuit. Concerts de jazz une fois par mois prochainement.

 

le-bar

salon

fauteuil

champagne

la-vue

Le matin sur la terrasse de la Suite 

…Une

Le Grand Hôtel Beauvau avec sa belle terrasse privative au 7ème étage dans la suite, véritable escale marseillaise lumineuse et confidentielle.

Une suite qu’il est aussi possible de privatiser le temps d’une soirée pour un évènement professionnel ou  particulier.

la-terrrasse

vue-de-la-chambre

Une autre chambre de l’hôtel

room2

room-2-vue

Le Petit déjeuner vue sur le Vieux Port

Au petit matin rien de tel que de choisir une table face au Vieux Port et la Criée comme un film animé . Un voyage aussi bien à l’extérieur avec le paysage vivant qu’à l’intérieur, en Provence, avec sa table ronde en bois et son grand olivier, ses bouquets de lavande et de blés et ses paniers de vendange.

Tout le monde est aux petits soins, déambulant entre les tables dans leur marinière bleue et blanche Armor lux.

Sur les dessertes les navettes à l’anis, les confitures artisanales, le miel et la pâte à tartiner noisettes & lavande de l’apiculteur Gérard Jourdan font de l’oeil aux saveurs salées de la méditerranée. Le tout à déguster avec un jus de fruit frais du « bar à jus » et un thé choisi spécialement pour les théophiles dans le tout nouveau « bar à thés ».

Chut … Pour le plus grand bonheur des amateurs de miel un essaim sur cadre a été installé où l’on peut venir récupérer un filet doré et parfumé  directement sur une tartine chaude de pain du voyageur aux amandes et raisins secs (délicieux !)

 

Petit déjeuner 25 euros – ouvert au public hors clients de l’hôtel (sur réservation la veille).

Le Grand Hôtel Beauvau

4 Rue Beauvau, 13001 Marseille
Téléphone : 04 91 54 91 00

Ouvert du lundi au dimanche 

petit-dej

petit-dej-hotel

madeleine

olivier

 

22 likes
Donnez votre avis

2 Comments

  • Alla
    décembre 27, 2016

    Reading posts like this make surfing such a pluasere

  • Valdelievre
    juillet 20, 2017

    Ravie de découvrir tant de secrets

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *